Boulevards et Avenues Calmence, Rascal et Jurien avaient atterri à l’aéroport international de Los Angeles en fin de journée et devaient maintenant rejoindre leur logement de Culver City, quartier pavillonnaire en dessous de Hollywood. La barquette de poulet au riz servie durant le vol ne les ayant pas rassasiés, ils s’étaient arrêtés au Mc Do…

Lire la suite

De retour à la capitale, on s’apprêtait à repartir dans l’immensité, seuls cette fois. Dans les parcs les plus proches, qui bordent la route. En deux jours, nous visons un tour dans le Khustai et dans le Khogno Tarna suivant.

Lire la suite

Mais aujourd’hui est aussi mon anniversaire, alors on cherche un endroit où boire un verre. On s’installe dans un bar karaoké, les mongols aiment le karaoké. Il ressemble à un restaurant asiatique de zone commerciale. C’est désert, on s’assoit sur une banquette et commande une tournée de Tigers, bière de Singapour.

Lire la suite

Le point de chute du jour est les ruines du monastère bouddhiste Ongui. Il y avait un millier de moines qui vivait ici au début de 20ème siècle. Dans les années 1920, la Mongolie est devenue une annexe du Moscou stalinien, la religion a été interdite, les moines massacrés, les temples détruits. Une réplique de porte magistrale marque l’entrée du site.

Lire la suite

L’UAZ continue à tracer sur la piste et soudain, il y a comme une cassure, comme si le plateau sur lequel on roulait s’était brusquement affaissé, avec comme point de rupture plutôt net, les falaises de Bayanzag. La terre est rouge. Eku nous dit qu’il a déjà trouvé des os de dinosaures ici, qu’on ferait bien d’être vigilent. Cette colonne vertébrale de Diplodocus est en fait de la pierre polie par le vent depuis des millions d’années.

Lire la suite

Enfin descendu, un mur se dresse devant nous, 300 mètres de haut qu’on gravit à quatre pattes. Le vent encore soutenu fait voler le sable autour de nous, ce qui pourrait rendre l’expérience désagréable, mais il n’en est rien. En haut, l’arrête est parfaite, à cheval (et non à chameau) sur le sommet, on domine la région.

Lire la suite

Plus loin, des yacks broutent et s’abreuvent au bord d’un névé. Dans le ciel, les rapaces gigantesques ne sont pas des aigles, mais des vautours. Tout ce bétail, c’est de la nourriture à profusion. Ce paisible plateau se referme vite en une vallée encaissée au fond laquelle la glace est permanente.

Lire la suite