MONGOLIE

Mai 2018, à l'arrière d'un van russe, nous partions pour une dizaine de jours dans le désert de Gobi, à la rencontre de ses nomades et de ses sites remarquables.

Oulan Bator, galettes à la viande et bouffées d’échappement

Sur les trottoirs il y a un marché en plein air, des commerces dans des containers. Au-dessus les fameux immeubles soviétiques à l’état de délabrement avancé mais à la géométrie parfaite. En plein hiver il doit faire aussi froid dedans que dehors. On doit être mieux dans les yourtes que l’on aperçoit plus loin, aux confins de la ville au milieu des maisons en bois et morceaux de tôle. La capitale abrite la moitié des trois millions d’habitants que compte la Mongolie.