Le bus de ville nous laisse devant la porte de Pile, derrière laquelle s’abrite la vieille ville. Nous allons dans l’autre sens dans un dédale d’escaliers et de ruelles. Les façades sont belles, la végétation méditerranéenne est belle.

Lire la suite

On monte jusqu’à plus de 500 mètres au dessus de l’océan Atlantique, laissant petites fermes et restaurants typiques derrière. Restent les chevaux, les fougères et un calme salvateur.

Lire la suite