Guide W&B de Saint Jean de Luz : Chez Renauld

Pour une fois, on vous amène dans un endroit un peu plus en vue qu’un motel de Cedar City, Utah ou une station service de Lemieux, Québec. Un endroit surprenant qui devrait encore avoir un beau succès pour son deuxième été, car après ça sera finit, il disparaîtra, enfin, peut être jusqu’à la saison prochaine … Il s’agit d’un ancien garage Renault en plein centre de Saint Jean de Luz réhabilité en la « buvette éphémère » chez Renauld. Une buvette donc, terme plutôt employé dans les stades et les concours de pétanque … vous allez voir que les gens ne vont pas tarder à ouvrir des bistrots et des estaminets … Mais à vrai dire, peu importe le mot employé car c’est plus qu’un bar, pas vraiment un restaurant.

Des ampoules et de la taule - Photo JB pour W&B

Des ampoules et de la taule – Photo JB pour W&B

C’est un lieu de vie, un espace de bien être, et de l’espace il y en a, une superficie impressionnante dans une ville si courue où sont dispersés divers points de restaurations, à l’américaine avec un food-truck à burgers, un stand hot-dogs, un coin pour les Donnie Bagels, où plus dans la traditions du pays avec des huîtres de chez Jeannot, de la charcuterie et tapas de toute sorte. Pour tout, les produits locaux sont privilégiés et le nom des producteurs est mis en avant. Comment résister à ce paquet de chips sachant que les patates ont été pelées à Urrugne ?

Au centre, la buvette en question, où l’on regrettera un choix restreint, seule la bière basque Eki est la tireuse, pourquoi pas quelques bouteilles des brasseurs artisanaux locaux (Uhaina, Bidasoa, Etxeko Bob’s Beer) dans un frigo ? Il y a aussi du vin et l’apéro comme dans un autre bar. Pour les gens qui tiennent à rester sobres, un point soft avec une grande variété de jus de fruits.

Une fois votre choix fait, vous n’aurez plus qu’à vous installer, le mobilier suit la tendance de la récup’ avec des banquettes à base de palettes, des bobines de câble pour poser vos victuailles. Il y a aussi des tonneaux bien répartis dans l’espaces et des longues tables dans la traditions des cidreries.

Le décors sobre vous rappellera l’ancienne activité des lieux, une haute charpente métallique, un peu de crasse « oubliée » avec parcimonie sur les murs …  des murs où s’affichent également des motifs peints par un artiste tatoueur local. On peut rester longtemps dans cet endroit, surtout qu’il y a des journées pluvieuses dans l’été luzien. Si les jambes venaient à vous démanger, un flipper et des baby-foot vous ramèneront à vos années lycées, et sur la scène, musicos (aussi variés que Kepa ou la Comapgnie Créole) et DJ se succéderont tout l’été.

Notre passage coïncidait avec les fêtes de la Saint Jean, le dimanche en fin de  journée, il y avait du monde, mais l’endroit est tellement grand qu’il y avait de la place pour tout le monde et pas d’attente à la commande. Les gosses courraient entre les tables, des gens de tout âge étaient venus en famille, en couple ou entre amis. Avec l’arrivée des touristes, cette diversité des âges doit persister, mais avec des discussions dans tous les langages que compte cette terre. En plus de l’atmosphère, on a beaucoup aimé la mutualisation de l’offre, l’association de produits différents mais dans un soucis de complémentarité et non dans la concurrence. On imagine qu’il y a toujours quelque chose à découvrir dans cet endroit, même si on y était déjà passé la saison précédente, que l’ambiance doit changer selon l’heure et les animations du moment, mais que le fond de l’air doit être le même, chargé de sérénité et d’insouciance.

Chez Renauld, 4 boulevard Victor Hugo, 64500 Saint Jean de Luz

Plus d’infos et de photos sur Facebook et sur Kindabreak.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *