Live ! Melt Yourself Down à la Centri

On est mardi soir à Pau, la Centrifugeuse peine à se remplir, l’ambiance est très calme, les gens discutent de leur week-end, s’ils sont allés à la mer ou à la montagne, se demandent s’ils prennent une bière ou s’ils attendent un peu, bref, pas la folie. Mais ils ne se doutent pas qu’ils sont assis sur un volcan nommé Melt Yourself Down.

Kushal Gaya et ses saxophonistes, pas du tout à la Centrifugeuse.

Kushal Gaya et ses saxophonistes, pas du tout à la Centrifugeuse.

Une éruption explosive envoie déjà le chanteur dans la fosse, ce qui fait reculer le premier rang déjà timide, il faut dire qu’en prenant les gens par la tête et en s’agrippant à leurs cheveux, il les met pas en confiance. Les saxos et les percus seraient une coulée de lave et de roches incandescentes qui répandrait le groove et non la désolation. Les Pyrénées sont une chaîne montagneuse paisible, sans activité volcanique, alors les Londoniens nous amènent plus loin, non pas en Auvergne, encore plus loin, en Afrique du Nord, dans le mystique et antique royaume de Kush à la source du Nil. Le public s’est épaissi et s’est fait au dépaysement, il se laisse prendre par l’entêtant saxophone et le suit dans son flot vif et saccadé , retombe avec lui dans de lourds bourdonnement de corne de brume. Le possédé Kushal Gaya crie, psalmodie en on se sait quelle langue lointaine et inconnue de tous, et plus personne n’est étonné quand il est pris de convulsion à genou sur le bar.

Melt Yourself Down, c’est l’alliance du post-punk occidental et des mystères orientaux et c’est sacrément impressionnant !

On reste dans des contrées tropicales, Emile Omar, programmateur et dénicheur de pépite chez Radio Nova est aux platines pour un DJ set. Il nous fait traverser les océans en bougeant des fesses de la Réunion aux Antilles, mais pour l’instant les gens préfèrent le calme du fumoir à ciel ouvert. On se quitte à Salvador de Bahia sur ce charmant Vizinha Ka Bale de Jacinta Sanches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *